Fondation du « Collectif T3 »

Compte rendu de la réunion du 16/02/2016 à Boulogne Billancourt (Validé le 5/04/2016)

Objet : Constitution d’un collectif d’associations de Protection de l’Environnement du territoire T3 du Grand Paris Métropole ! (le ressort de T3 correspond exactement à la surface couverte par l’ex-communauté d’agglomération  GPSO)

La réunion rassemblait 19 personnes représentant 16 associations soit un nombre d’adhérents de 1200 personnes environ. 

Les participants constatent unanimement que les associations ne sont presque jamais consultées lors des projets des collectivités, même si ces projets concernent directement leurs champs d’action et de compétences. Les élus n’ont pas souvent la culture de la concertation. Le débat en amont de toute prise de décision des élus serait bien préférable. D’où l’objectif d’un collectif : Dans le cadre de l’organisation de la METROPOLE DU GRAND PARIS (MGP), dans laquelle les territoires ont désormais des compétences perdues par les communes, il paraît très nécessaire de faire exister une structure de concertation entre l’exécutif de GPSO (devenu T3) et les associations du territoire.

Dans une atmosphère conviviale, les participants se sont exprimés librement jusqu’à s’interroger sur d’éventuels désaccords. Mais l’intérêt de la création du collectif a été bien perçu par tous.

De la discussion, on peut relever quelques premières pistes d’action et de réflexion :

  • Le besoin de sélectionner un objectif prioritaire susceptible de mobiliser toutes les associations, ex PLU Intercommunal, la Seine et ses rives, améliorer le réseau de transport en commun existant …
  • La nécessité d’apprendre à travailler ensemble.
  • L’engagement de chaque membre du collectif sur une charte (une première version est proposée ici) qui devra être approuvée par leur conseil d’administration

    Il a été fait sans attendre un appel à compétences parmi les participants notamment dans les domaines de la communication, les outils du web, le juridique, l’urbanisme, l’architecture, sans oublier les finances, même si ce n’est pas encore une priorité. FNE-IDF peut offrir une aide juridique.

    La prochaine réunion de ce collectif en formation aura lieu le 5 avril prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *